14h00 - 14h30

Lancement de l'Onde de Coop

Enercoop, La Nef, Mobicoop et Coopaname vous présentent leur Tribune précisant les intentions du Festival

14h30 - 16h00

Inégalités sociales, urgence climatique ... déclarons la riposte coopérative !

Des personnalités de l’ESS et du mouvement social dialoguent avec des acteurs coopératifs autour des enjeux du festival

  • Benoît Hamon, ancien Ministre délégué à l'ESS
  • Aurélie Trouvé, porte parole d’ATTAC France
  • Christian Chavagneux, président de la Scop Alternatives Économiques
  • Pauline Boyer, porte-parole d’Alternatiba
  • En dialogue avec :
    • Marion Graeffly, co-fondatrice de Télécoop
    • Alexandra Debaisieux, directrice générale Déléguée de Railcoop
    • Bastien Sibille, président de Mobicoop
    • Fanélie Carrey-Conte, secrétaite générale d’Enercoop
    • Stéphane Veyer, cogérant de la Manufacture Coopérative
  • Animation : David Eloy, journaliste et délégué à la vie coopérative à la CGScop

 

Cette table-ronde aura le format d’un plateau télé public, qui sera aussi retransmis en direct sur le site internet du festival et sur les réseaux sociaux. En partenariat avec l’École des Métiers de l’Information.

 

[Halle Sud]

14h30 - 16h00

Atelier "Comment l'approvisionnement d'Enercoop accélère la transition énergétique locale et citoyenne ?"

Cet atelier est destiné à toute personne souhaitant découvrir les bases du modèle d'approvisionnement en énergies renouvelables d'un fournisseur d'électricité alternatif et militant.

 

[Barnum]

16h00 - 17h30

150 ans après la Commune de Paris, quel héritage pour les coopératives ?

En mars 1871, pendant 72 jours, la Commune de Paris initiait des mesures d’une grande modernité : approfondissement démocratique, égalité femmes–hommes, accès à l’éducation... Ainsi que de nombreuses dispositions sociales, dont le soutien au développement des coopératives ouvrières, dans une perspective autogestionnaire et au service de la recherche de l’émancipation des travailleurs. Nombre de ces mesures font écho aux principes coopératifs. 150 ans après, la Commune de Paris est-elle toujours une utopie pour les coopérateurs d’aujourd’hui ? Quel rapport entretiennent-ils avec son héritage ?

  • Timothée Duverger, maître de conférences associé à Sciences Po Bordeaux et auteur d'"Utopies locales, Les solutions écologiques et solidaires de demain" (Les Petits Matins, 2021)
  • Ivan Fouquet, architecte à fair, Scop d'architecture et d'urbanisme
  • Maxime Quijoux, sociologue chargé de recherche au CNRS
  • Animation : François Longérinas, directeur-général de l'École des métiers de l'information (EMI-CFD), coopérative de formation professionnelle

 

[Halle Sud]

16h00 - 17h30

À bas l'autoentreprise ! Vive la coopérative !

L’autoentreprise est porteuse de bien des illusions  : avec ses droits riquiquis et ses fausses promesses de liberté, elle a prouvé ces dernières années sa capacité de nuisance en termes d’affaiblissement de la cohésion sociale et de précarisation des travailleurs·euses. Et si on partait à la conquête d’une véritable autonomie dans et par le travail ? C’est le projet politique ambitieux de dizaines de coopératives...

  • Vincent Goeneutte-Lefevre, d'AlterBâtir
  • Laurent Thuvignon des Champs des Possibles
  • Marion Robert et Alexandra Lanque de Coopaname
  • Emily Lecourtois de Smart
  • Animation : Stéphane Veyer, cogérant de la Manufacture coopérative

 

[Halle Nord]

16h00 - 17h30

Les enjeux d'un rapprochement entre coopératives et culture

Comment favoriser la création et l’accès de tou⋅te⋅s à la culture par de nouveaux modèles économiques et de gouvernance ? Quelles sont les coopératives du secteur créatif et culturel ? Quels rapports entre culture et Économie sociale et solidaire ? En quoi la culture est un terrain de développement privilégié pour l'Économie sociale et solidaire et plus particulièrement les coopératives ?

  • Ricardo Esteban, fondateur et directeur de la SCIC Petit Bain
  • Juliette Bompoint, directrice de Mains d'Œuvres à Saint-Ouen et fondatrice de la SCIC La Main 9-3.0
  • Frédéric Hocquard, adjoint à la Mairie de Paris en charge du tourisme et de la vie nocturne
  • Pascaline Simon, administratrice de production au 6b
  • Rémy Bovis, directeur de la Coopérative De Rue et De Cirque
  • Luc de Larminat, co-directeur d'Opale, centre de ressources Culture et ESS
  • Animation : Julie Bénégui, responsable des partenariats culturels chez Enercoop

 

[Écuries]

16h00 - 17h30

Données personnelles : en faire des biens communs grâce aux coopératives ?

Les données personnelles sont exploitées à des fins marchandes par les grandes plateformes numériques. Cela pose plusieurs problèmes : (non) consentement des personnes ; (non) droit à la vie privée ; exclusion algorithmique etc... Pourtant, si elles étaient exploitées sous la forme de biens communs, nos données pourraient permettre de réduire de façon importante notre empreinte écologique. Que l'on songe au partage de la mobilité individuelle ou à l'exploitation intelligente de données concernant notre consommation d'énergie... Des coopératives de données pourraient-elles naître et travailler à cet objectif ?

  • Table ronde animée par Mobicoop avec Citiz, la Coop des communs, CoopCircuits et la "Peer to peer" Foundation

 

[Barnum]

17h30 - 19h

Pour le climat, reprendre en main la finance !

Opacité, complexité, la finance se tient à distance des citoyens. Et pourtant sa responsabilité est colossale : d'après Oxfam, les banques françaises nous mènent à un horizon +4° d’ici 2100, avec des financements accordés aux énergies fossiles qui ont doublé entre 2016 et 2020 selon Reclaim finance. Un temps de partage pour mieux comprendre les enjeux et le rôle des citoyens pour une finance juste et durable.

  • Alix Mazounie, chargée de campagne finance zéro fossile à Reclaim finance
  • Flora Merindol, banquière itinérante à la Nef
  • Olivier Hourte, sociétaire à la Nef
  • Animation : Julien Vidal, auteur de « Redonner du pouvoir à son argent », Actes Sud

 

[Halle Sud]

17h30 - 19h00

Projection débat "La voie normale"

Un film de Erige Sehiri, sortie prochainement (72 min)

Après la révolution tunisienne, cinq cheminots sont affectés à la ligne n° 1. Ils la surnomment "la voie normale" car c’est la première voie ferrée du pays et la seule construite selon les normes internatio- nales. C’est aussi la plus délaissée du réseau, et rien ne s’y passe jamais comme prévu. Portrait croisé de cheminots tunisiens, "La voie normale" est un road movie poétique et social sur le travail comme métaphore d’une société en mutation.

  • Railcoop animera une discussion à la suite du documentaire.

 

[Écuries]

17h30 - 19h00

Projection-débat: "We the Power" l'avenir de l'énergie appartient aux citoyens

Pendant 45mn, We The Power suit le parcours de ces hommes et femmes qui ont constaté que le système énergétique en place creusait les inégalités sociales, appauvrissait les territoires et jouait contre le climat. Avec eux, ils ont rassemblé des milliers de personnes et ont amorcé une réappropriation populaire de l’énergie, partout en Europe. Cinq coopératives d'Île de France seront présentes pour parler énergie citoyenne, et vous présenter les différentes façons de s'impliquer dans cette dynamique.

Energie Partagée, Les Fermes Solaires du Mont Valérien, Électrons Solaires, Le Solaire se lève à l'Est, Plaine Énergie Citoyenne, et Enercit'if seront là pour vous présenter leur projet de production d’énergie citoyenne et échanger après le film.

 

[Halle Nord]

14h00 - 15h30

Le statut coopératif de SCIC, un levier pour repenser des services publics citoyens ?

Face aux logiques d’ouverture à la concurrence, le modèle multipartenarial des Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif, créé il y a 20 ans, est-il une voie d’avenir pour concilier accès pour tou.te.s aux biens et services essentiels, démocratie et implication des citoyen.ne.s , et relocalisation des activités économiques, au service de la transition écologique et sociale ?

  • Thomas Coutrot, économiste, membre du conseil scientifique d’ATTAC et de l’association Les économistes atterrés
  • Dominique Guerrée, président de Railcoop
  • Thomas Guérin, président d’Enercoop PACA
  • Animation : Pauline Raufaste, cheffe de projet "la République de l'ESS" à ESS France

 

[Halle Sud]

14h00 - 15h30

Plateformes coopératives : comment faire tomber les Gafam ?!

Exploitation des données personnelles, surexploitation des ressources naturelles, fraude fiscale… la liste des griefs contre les Gafam est longue ! Alors passons du constat aux moyens de résistance et voyons ce que proposent les plateformes coopératives comme alternatives !

  • Edlira Nano, membre de la Quadrature du Net, et membre administratrice de l'April
  • Gauthier Roussilhe, designer et chercheur spécialiste des impacts environnementaux du numérique
  • Clément Simonneau, co-gérant de la SCIC les Oiseaux de passage
  • Alice Poggioli, animatrice communautaire pour Startin'Blox et l'Assemblée virtuelle
  • Animation : Adrien Montagut, cofondateur de Commown

 

[Halle Nord]

14h00 - 15h00

Les impacts environnementaux et sociaux de nos mobiles, par Telecoop

[Barnum]

14h30 - 16h

Mobilités douces et partagées : quelle place pour les coopératives de la transition ?

Face aux lobbies de l'automobile et de la route, y a-t-il une place pour les coopératives des mobilités douces et partagées ? Le transport routier de personnes et de marchandises contribue pour 94% aux émissions de CO2 liées aux transports… Or il n’y a pas de solution technologique miracle, ni en optimisant les véhicules carbonnés, ni en développant la mobilité électrique. La seule vraie solution est de réduire la mobilité individuelle. Ici, les démarches coopératives ont un rôle important à jouer. Le point sur les enjeux actuels et à venir des coopératives oeuvrant pour la transition de la mobilité.

  • Avec Citiz, Railcoop, Rezo Pouce , Arnaud Delcasse de Scity/Ridygo et Mamadou Marciset, gérant de la coopérative Riders Social Club, membre de Coopcycle
  • Animation : Matthieu Jacquot, co-fondateur et directeur général de Mobicoop

15h00 - 16h00

Conférence de présentation des Licoornes

Les Licoornes sont une alliance de 9 entreprises coopératives qui œuvrent à transformer radicalement l'économie en mobilisant les citoyen·nes dans une consommation engagée.

 

[Barnum]

15h30 - 17h00

Coopératives : des remèdes pour un système sanitaire en crise

Après plus d'un an au cours duquel les questions de santé ont occupé la majeure partie de notre quotidien (tant d'un point de vue individuel, que d'un point de vue systémique - politique hospitalière, démocratie sanitaire, stratégie de vaccination, pénuries de matériel...), les coopératives apparaissent comme un moyen pour travailler collectivement à remettre la santé entre les mains des citoyens qui la financent, des patients qui la vivent au quotidien, des praticiens, des entreprises et des collectivités.

  • Romain Guerry, Directeur des relations institutionnelles au groupe Vyv, référent thématique santé au Labo de l'ESS
  • Olivier Milleron, cardiologue  à l’hôpital Bichat, membre fondateur du Collectif Inter-Hopitaux
  • Animation : Fanélie Carrey-Conte, Secrétaire générale Enercoop

 

[Halle Sud]

15h30 - 17h00

Changer les règles de consommation : les coopératives à la manœuvre

Pour réussir la transition écologique et sociale, il nous faut inventer des nouveaux modèles de conception, de fabrication et de distribution des produits et services. Les coopératives sont justement à l'avant-garde de ces innovations.

  • Maud Sarda, directrice de Label Emmaüs
  • François-Xavier Ferrari, co-fondateur de la coopérative MU
  • Adrien Montagut, co-fondateur de Commown
  • Séverin Prats, co-fondateur et président d'Ethi'Kdo
  • Animation : Pierre Paquot, coordinateur général de Telecoop

 

[Halle Nord]

15h30- 17h00

Coursiers : comment sortir de l’auto-entrepreneuriat ?

Cet échange débutera par une mise en contexte des conditions de travail des coursiers qui sera ensuite enrichie par des retours d'expériences d'acteurs structurés en collectifs. Nous mettrons en perspectives ces expériences en abordant les possibles pour les cyclos de tester et développer leur projet en coopératives d'activité et d'emploi (CAE) et de constituer des écosystèmes coopératifs d'acteurs locaux pour proposer des alternatives à l'ubérisation.

  • Cette table-ronde est organisée par Coopérer pour Entreprendre avec la participation d'Olvo, de CoopCycle et du collectif strasbourgeois Kooglof.

 

[Halle Nord]

17h00 - 18h30

Reconstruisons des communs autour de l'alimentation !

L’alimentation est à la fois un besoin essentiel, un joyau de notre patrimoine culturel et un secteur économique structurant tant en termes d’emplois, de balance commerciale, de paysages et lourd d’impacts sur l’environnement et sur la santé. Entre « faim du mois » et fin du monde, entre circuits courts et structuration équitable des filières de production, quatre coopératives aux projets politiques, aux sociétariats et aux métiers différents vont dialoguer ensemble pour nous faire entendre leurs propositions et perspectives en termes de transition des systèmes alimentaires.

  • Bérengère Batiot, responsable développement et communication de CoopCircuits
  • Brian Horihan, co-fondateur de la coopérative de consommateurs La Louve
  • Christelle Garnier, administratrice de Biocoop et productrice de céréales dans l’Yonne
  • Rémi Roux, directeur général d’Ethiquable
  • Animation : Chahin Faiq, agronome et sociétaire salarié de Biocoop

 

[Halle Nord]

18h30

Projection-débat Food Coop

Un film de Tom Boothe, 2016

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers.

Le documentaire sera suivi d’une discussion avec le réalisateur Tom Boothe !

 

[Halle Nord]

18h30 - 20h00

Programmation théâtrale - 1336 (parole de Fralibs), une aventure sociale racontée par Philippe Durand

Derrière "1336" se cache un décompte de jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l'usine Fralib jusqu'à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe, fabriquant le thés Lipton et Éléphant. 1336 est aussi aujourd'hui la nouvelle marque des thés produits par la SCOP qu'ils ont créé en 2015.

"1336 (parole de Fralibs)" raconte ce combat de David et Goliath modernes.

 

[Halle Sud]